ActualitésSports

Football Leaks : Les cinq révélations scandaleuses sur le transfert de Kylian Mbappé

Au cours de l’été 2017, on a beaucoup parlé des transferts du Paris Saint-Germain. L’un d’eux est évidemment celui de Kylian Mbappé arrivé en prêt assorti d’une option d’achat de 180 millions d’euros. Dans l’étude des Football Leaks obtenus par Der Spiegel, on apprend cinq faits très intéressants sur ce fameux transfert. 
1. Le PSG a du s’aligner sur le prix du Real Madrid

Les exigences salariales de l’attaquant ont poussé l’AS Monaco à vendre son jeune prodige. Le Real Madrid semblait plus qu’intéressé au point d’accepter de s’acquitter d’un transfert de 180 millions d’euros ainsi qu’une taxe de 34M d’euros imposée par l’Espagne à tout commerce réalisé avec Monaco (considéré comme un paradis fiscal).Oui mais voilà, le joueur préfère le Paris Saint-Germain. Le club de la principauté négocie donc avec le club de la capitale mais l’oblige à s’aligner sur le prix de 180 millions d’euros proposé par le Real Madrid.

2. Un prêt gratuit pour ne pas payer d’impôt

Quand le PSG a négocié un prêt gratuit d’un an assorti d’une option d’achat de 145 M d’euros plus 35 millions d’euros de bonus, tout le monde a imaginé que c’était une astuce pour contourner le fair-play financier.

En réalité, Mediapart nous apprend que ce montage a été prévu pour éviter un impôt de 10 millions d’euros imposé par l’Etat en cas de prêt payant. C’est le dernier jour du mercato que l’option du prêt gratuit a tout débloqué in extremis.

3. Une astuce salariale pour garder son joueur

Alors que le clan Mbappé demande un salaire de 9,5 millions d’euros dès la première année (ce que Monaco lui a refusé), Le Paris Saint-Germain opte pour un salaire évolutif dans le but de fidéliser son joueur.

Mbappé touchera la première année 7M d’euros,  puis 9,3 millions d’euros la suivante, et enfin un million de plus chaque année atteignant un salaire de 12 millions d’euros la dernière année de son contrat. De plus, Paris a accepté de payer une prime à la signature de 5M d’euros payable en deux fois.

4. Des clauses farfelus demandées par le clan Mbappé

Le petit Kylian voulait une clause qui stipule qu’il deviendrait automatiquement le joueur le mieux payé du club en cas de Ballon d’Or soit un salaire supérieur à celui de Neymar (30M d’euros, trois fois celui de Mbappé actuellement). Paris a refusé mais lui a promis la somme de 500 000 euros net d’impôt en cas de trophée individuel.

Le clan Mbappé a aussi demandé une prime de « perte de chance » en cas d’exclusion du PSG des compétitions européennes pour fraude. Cela a été refusé au même titre que les 50 heures de jet privé par an demandées par le joueur. Paris a tout de même accepté de lui céder 30 mille euros par mois pour son loyer et ses employés personnels.

5. Jorge Mendes mandater pour faire monter les enchères

D’après les informations de l’enquête, l’AS Monaco aurait payé Jorge Mendes (agent de Cristiano Ronaldo) pour faire monter les enchères entre le Paris-Saint-Germain et le Real Madrid. Ainsi, l’agent va toucher 5% du transfert soit 9 millions d’euros, et le reste iront directement dans les poches du président de l’ASM : Vadim Vasilyev

Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *