A la uneActualités

AVANT DE DISPARAÎTRE: Ce que Sidy Lamine a fait pour … Quand Sidy souhaitait la mort entre Médine etl…

AVANT DE DISPARAITRE: Ce que Sidy Lamine a fait pour Imam Ndao, Bécaye Mbaye, Aissatou Diop Fall…

Si la mort limite la vie, l’œuvre humaine la perpétue, dit-on. Sidy Lamine Niass a en effet une vie bien remplie. Au-delà de ses combats pour les libertés individuelles et autres valeurs, pour un Sénégal de paix et de démocratie, le Président-directeur général du groupe Walfadjri, qui est parti sans crier gare, manquera à beaucoup de gens. Tellement, les anecdotes et les révélations sont nombreuses.

Parti à la surprise générale, Sidy Lamine Niasse laisse une œuvre monumentale. Les gens de tous bords lui ont rendu un vibrant hommage. Et on se rend compte qu’au-delà du combattant qu’il était, Sidy Lamine Niasse était un homme de cœur. Imam Alioune Badara Ndao témoigne. «Sidy est parti, mais il n’est pas vraiment parti, tellement son œuvre est immense. Le jour où on m’a libéré, quand tout le monde est parti et que je suis resté seul avec lui, c’est une enveloppe d’un million de nos francs qu’il m’a remise, en me disant qu’on m’avait fait du tort. Il a estimé que c’était très grave ce qui m’était arrivé, parce que cela faisait plusieurs mois que j’ai été privé de liberté, éloigné de ma famille, mes enfants et de mes activités économiques».
Selon Bécaye Mbaye, Sidy avait un cœur en or. Il se souvient du jour où ils ont créé un syndicat et qu’il devait d’assister à la réunion pour représenter les travailleurs, alors qu’il était l’un des plus proches de Sidy Lamine Niass. «C’est Bougane qui avait créé le syndicat et il est venu me dire : ‘’Grand, je connais tes relations avec Sidy Lamine Niass. Mais cette affaire-là, c’est la nôtre’’. Je lui réponds que si c’est le syndicat, je suis du côté des travailleurs. Pas du côté de Sidy Lamine Niass…Quand je suis entré dans le bureau, alors qu’on était en train d’attendre le démarrage des travaux, Sidy m’a dépassé pour entrer dans son bureau, Aragon Fall est allé le voir pour lui dire : ‘’mais Sidy, ton ami Bécaye Mbaye n’est pas avec nous, il est du côté des travailleurs’’. Et Sidy a répondu : ‘’Bécaye défend son compte. Il ne peut pas être contre lui-même pour moi’’».

Quand Sidy souhaitait la mort entre Médine et La Mecque

Bécaye Mbaye se rappelle de leur voyage à La Mecque. Après huit jours à Médine, ils devaient se rendre à La Mecque. En cours de route, vers 2h du matin, le chauffeur commençait à somnoler. Quand Bécaye s’est aperçu que le chauffeur était en train de dérouter, il a crié pour l’interpeller: « Hé, Driver ; hé driver !». Sidy Lamine Niass qui dormait se réveille aussitôt et lui demande ce qui se passe. Bécaye Mbaye : «je pense que le chauffeur est en train de dormir». Sidy de lui dire : «rien que ça ? laisse-le déraper. Qu’on meure pour aller au paradis. On a déjà fait le Harmal, si nous mourons, nous irons tous au Paradis». Et pourtant, il y avait toute sa famille dans la voiture. Et Bécaye de rétorquer : «hé Sidy, je ne veux pas mourir tout de suite. Je veux formuler des prières avant». Avant même de finir de lui parler, Sidy s’était rendormi, comme si de rien n’était.

Sidy, Ndiaye Doss et l’histoire de Cheikhou Cherifou

Mamadou Ndiaye Doss s’y est aussi mis. Et c’est pour se rappeler les moments qu’il a vécus avec lui, principalement dans l’histoire Cheikhou Chérifou. Beaucoup de Sénégalais étaient tombés sous le charme de l’enfant. On lui attribuait tous les qualités possibles. Mais le jour où Sidy Lamine Niass a dit que c’est le diable parmi nous, j’avoue que j’étais surpris et en même temps apeuré. J’avais très peur ! Mais, il m’a fait comprendre dans une discussion que c’est une chimère qu’on essayait de nous vendre. Ce jeune ne sait rien du Coran», me disait-il. A Touba, Tivaouane, Ndiassane…partout dans nos foyers religieux, tu trouveras plus petits que lui et qui réciteront mieux le Coran. Pour se convaincre et convaincre l’opinion, il n’a pas hésité à envoyer Yoro Dia jusqu’à Zanzibar. Et de ce voyage, raconte Doss, tout le monde a su que c’était du toc cette affaire. Avant même la fin du voyage de Yoro Dia (Zanzibar), l’oncle de Cheikhou Charifou a été arrêté aux Etats-Unis.

Comment le premier mariage de ADF a été célébré par Sidy

Aïssatou Diop Fall qui n’a pas mis les pieds depuis 2008 à Walfadjri. Mais que de souvenirs. Elle révèle que c’est dans les locaux de Walf que son premier mariage a été célébré. «Le jour où je suis venue lui dire : ‘’Sidy j’ai un copain’’, il n’en revenait pas. Pour lui, j’étais un homme. Il m’a posé quelques questions avant de demander que je l’appelle. J’ai appelé mon copain. Quand ce dernier est venu, il lui a parlé d’homme à homme avant de lui faire comprendre que j’étais sa fille et que si ses intentions étaient nobles, il peut me donner en mariage. Et il a dépensé des millions pour ce mariage. C’est dans ces locaux de Walfadjri que le mariage a été célébré. Il a été le premier à me donner un salaire et à me faire confiance».

 

 

jotaay.net

Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *