ActualitésPolitique

Ismaïla Madior Fall: “Au Sénégal, la peine de mort appartient au passé…”

Ismaïla Madior Fall, meurtres, Peine de mort

Suite aux meurtres en série perpétrés en banlieue dakaroise et à travers le pays, le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, interpellé sur le retour de la peine de mort, remet la requête de nombreux citoyens sénégalais aux calendes grecques.

“Ce n’est pas la peine de mort qui est la solution. La tendance mondiale, c’est plutôt l’abolition de la peine de mort. Et aujourd’hui vouloir restaurer la peine de mort, c’est une sorte de retour en arrière. Ce qu’il faut aujourd’hui, c’est de mettre des dispositifs de sécurité, faire en sorte que les forces de sécurité soient présentes dans les quartiers, soient bien visibles, faire en sorte que les populations coopèrent avec la gendarmerie et la police pour prendre en charge la sécurité. La justice aussi, comme elle le fait, chaque fois qu’il est question qu’on identifie des personnes auteures de meurtres, d’infractions criminelles, qu’elle juge et mette ces derniers en prison. C’est ça qui est en train d’être fait avec des peines qui sont sévères, qui sont répressives, mais pas forcément  la peine de mort.

Aujourd’hui, restaurer la peine de mort, ce n’est pas la solution au Sénégal. La peine de mort appartient  au passé. Mais pour autant, on peut être répressif, renforcer les peines sans franchir le rubicond de la restauration de la peine de mort”, juge-t-il sur la Rfm.

Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *