A la uneActualités

Le groupe parlementaire « Liberté et Démocratie » désigne un nouveau président, impose Pape Diop comme vice-président et Toussaint Manga comme porte-parole

Le groupe parlementaire "Liberté et Démocratie" désigne un nouveau président, impose Pape Diop comme vice-président et Toussaint Manga comme porte-parole

Me Madické Niang out !  Serigne Cheikh Mbacké à la présidence du groupe parlementaire « Liberté et Démocratie ». C’est l’information principale qui vient en tête du communiqué dudit groupe à la veille du renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale.
Autre information et pas des moindres, le groupe parlementaire de l’opposition a désigné Pape Diop pour le siège du 8e vice-président de l’Hémicycle. Ce qui encore une fois violerait la loi sur la parité intégrale au sein du bureau. Les femmes de l’Assemblée nationale ont indiqué qu’elles n’allaient pas se laisser faire. La députée libéral Woré Sarr a même été citée pour remplacer le leader de Bokk Gis-Gis. Le coup de force des hommes va-t-il encore avoir le dessus sur la détermination des femmes. Réponse dans quelques heures.

Les Libéraux ne s’en sont pas arrêtés là. Ils ont poussé la provocation un peu plus loin en désignant Toussaint Manga au poste de porte-parole du groupe. Un poste qui n’existe pas dans le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale. « Nous avons en même temps désigné Toussaint Manga, porte-parole du Groupe. Bien que le règlement intérieur actuel de l’Assemblée ne distingue pas ce poste, forts de nos 18 membres, nous avons décidé d’innover à l’image des grandes démocraties », ont-ils indiqué dans le communiqué.
Une session ordinaire qui promet avec des décisions extraordinaires…

Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *