A la uneActualitésPolitique

Niveau de la dette du Sénégal : la Banque Mondiale tire sur la sonnette d’alarme

Dans son rapport semestriel (Africa Pulse) qui analyse la situation économique en Afrique, la Banque mondiale a relevé que le niveau d’endettement du Sénégal augmente de façon très rapide.

Niveau de la dette du Sénégal : la Banque Mondiale tire sur la sonnette d'alarme
Le ministre de l’Economie et des Finances Amadou Ba a beau réunir tous ses services devant les journalistes  pour démentir les craintes et révélations des observateurs avertis sur le niveau d’endettement du Sénégal, mais les faits sont têtus. En effet, le Sénégal est classé par les pays les plus endettés de l’Afrique, par un rapport de la Banque mondiale qui analyse la conjoncture économique africaine.
Bien que ce rapport note que le Sénégal connait une croissance économique intéressante; il n’en demeure pas moins qu’il souligne que pour un pays comme le nôtre, le niveau d’endettement augmente vite, voire trop vite même. « Au premier semestre 2018; six économies frontières de la région ont collecté 14,3 milliards de dollars, un montant déjà supérieur aux 7,8 milliards émis par des marché frontières d’Afrique subsaharienne en 2017 », ont écrit les auteurs du rapport « Africa Pulse », repris par le journal L’As.
Selon la Banque mondiale, « la dette publique élevée, la dépréciation des monnaies nationales et la hausse des taux d’intérêt pourraient compromettre la capacité de certains pays africains à assurer le service de la dette. Pour exemple, le rapport indique que les financements non-concessionnels représentent une part importante de la dette publique. Ils représentent plus de 50% de la dette publique dans six (6) pays à sa voir la Côte d’Ivoire, le Ghana, la République du Congo; le Soudan, la Zambie et le Zimbabwé.
Concernant le Sénégal, 30% de ses financements représentent la dette publique totale

Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *